Bandeau-book-CV

vendredi 17 mars 2017

C'est le printemps, les butineuses en action

Parmi les premiers à fleurir, les abricotiers annoncent le printemps. Leurs fleurs sont très photogéniques, mais aussi elles attirent les butineuses qui sortent tout juste de leur torpeur hivernal. C'est un magnifique ballet d'abeilles qui se joue autour de mon petit arbre...

Abeilles en plein vol.




vendredi 10 mars 2017

Cabinet de curiosités

Cela fait quelques années que j'ai commencé une série d'images de fleurs "desséchées". Je les trouves particulièrement belles, surtout quand elles se figent dans cet état de manière naturelle. Les orchidées ont souvent tendance à se dessécher d'elles même, en gardant leur beauté. Une tulipe oubliée dans un vase ou tout simplement l'arrivé de l'hiver sur les dernières fleurs du jardin peu donner ces magnifiques et étranges beautés figées pour longtemps.

Orchidée Phalaenopsis.

 Tulipe blanche.
Orchidée Phalaenopsis.

Petite orchidée Phalaenopsis.


Orchidée Phalaenopsis.

orchidée Phalaenopsis.

orchidées Phalaenopsis. 

vendredi 24 février 2017

Un air de printemps !

Premiers rayons chauds du soleil et hop, en deux jours, le jardin semble reprendre vie. Les premières fleurs pointent, mais aussi les petites bêtes se réveillent, après un hiver plutôt normal cette année.

 Les perce-neige ressemblent à des petites danseuses.

 La rosée du matin crée une étrange œuvre d’art sur un sporogone de mousse.


 Fourmi ailée sur une “vielle” tige d’anémone du japon.

Une Sphyre butine un crocus à peine ouvert.

 
Une coccinelle se réchauffe au premier soleil.


Le gendarme, tout comme la coccinelle, profite de cette première douceur. 


Mon jasmin d’hiver est à lui tout seul, un vrai soleil dans le jardin. 
Couvert de ses petites fleurs jaunes il est le premier à annoncer le printemps.

vendredi 10 février 2017

Notre Rasta s'en est allé au paradis des chats

Il s'était "évadé" de la SPA pour revenir sur son territoire… Il a passé quatre années auprès de nous, adorable et gentil,  mais pas sociable avec les autres chats, il a "tenu parole" et ne s'est plus jamais battu avec notre Chipounet, ni avec Trinity.





L'histoire de L'arrivée de Rasta dans notre maison c'est ici.

jeudi 26 janvier 2017

Les oiseaux de mon jardin : le froid persiste...

Episode 2
Le froid sévit toujours, les p'tits oiseaux de mon jardin profitent des graines que je leur donne. Par ces températures c'est une aubaine pour eux, qui en une nuit peuvent perdre jusqu'à 12% de leur poids… Dans ce deuxième volet, je vous présente les plus gros. Le couple de tourterelles turque et le couple de merle noir qui comptent parmi les habitants, mais aussi les étourneau-sansonnets et les pies qui ont repéré la bonne adresse…


Le couple de tourterelle turque, toujours ensemble, inséparable. 

Monsieur merle noir.

Madame merle noir.

Un  jeune merle mâle, en mode "ado" : il est en train de prendre sa couleur d'adulte, 
ses plumes deviennent noires et son bec jaune.

Le plus gros des visiteurs : la pie, mais aussi le plus craintif, s'envole au moindre mouvement ou bruit. 
En plein soleil son plumage prend des reflets bleus métalliques.

Non seulement ils ne sont pas très beaux et on ne les aime pas forcément 
quand ils arrivent. Deux étourneaux-sansonnets viennent en éclaireurs, 
puis c'est tout le groupe qui rapplique et qui a vite fait de vider "la gamelle".


Entre le mâle et la femelle étourneau-sansonnet, il y a une légère différence : 
La femelle, au premier plan, est plus tachetée sur le cou et la tête que le mâle.

Ma pelouse prend un air de basse-court à certain moment de la journée 
presque tous le monde est là !
De gauche à droite : Madame pinson, madame moineau, monsieur moineau, 
une tourterelle turque, six étourneaux et le jeune merle.

Si vous voulez voir ou revoir l'épisode 1 c'est par là !

jeudi 12 janvier 2017

Les oiseaux de mon jardin : il fait froid !

Episode 1
L’hiver est peut-être la plus belle période pour photographier les oiseaux. Dans les plus “beaux” endroits du jardin, à bonne distance, ni trop loin, ni trop près, j’ai placé des mangeoires, boules de graisse et un bac à bain (celui-ci est très important, il attire les oiseaux toute l’année ! ). Comme chaque année, mes petits amis ne me mettent pas longtemps à se communiquer “la bonne adresse”. Bien au chaud derrière ma fenêtre, je ne cesse de braquer mon téléobjectif sur ces petites boules de plumes toutes gonflées par le froid. 

Madame et Monsieur Pinson, gonflés par le froid matinal.



Monsieur Pinson, une vraie gravure de mode avec ses couleurs "pétantes".

Le plus petit de mes visiteurs : Le Troglodyte Mignon. 
Moins de 10 cm, le plus petit passereau d’Europe avec le Roitelet.





Le Rouge-gorge, un vrai petit soleil par temps gris. Je lui décerne le premier prix du “piaf le plus sympas”. 
Peu sauvage, il observe tout ce que je fais dans le jardin, très souvent à moins d’un mètre de moi ! 


dimanche 18 décembre 2016

mercredi 2 novembre 2016

Automne en Bourgogne

En bourgogne, l'automne est particulièrement beau. Quelques paysages de la côte, de Pernand-Vergelesses à Pommard, prises entre le 15 et le 30 octobre. Là on comprend pourquoi la Côte des vins est inscrite au patrimoine de l'humanité...

Pernand-Vergelesses : 




La colline des Cortons : 



Point de vue de la Colline des Cortons : 





Point de vue sur le vignoble de Beaune : 



En premier plan, l'eglise de Pommad : 






dimanche 30 octobre 2016

Petits portraits pour Halloween

Pour fêter Halloween, la série était évidente : les portraits de quelques unes des araignées de mon jardin. eh oui, je n'ai pas oublié de les photographier ! Moi, perso, je les trouve très belles et très utiles...





Epeire fasciée :


Opilione ou Faucheux : 



Thomise Napoleon :


Thomise blanche : 





... Joyeux Halloween à tous !