Bandeau-book-CV

jeudi 12 mai 2016

Un essaim dans mon jardin

Quelle ne fut pas ma surprise en faisant un petit tour de jardin, d'entendre un fort bourdonnement dans mes pommiers. Je me penche un peu (se sont des pommiers en cordon) et que vois-je ! Un énorme amas d'abeilles toutes bien serrées les unes contre les autres. Je n'avais jamais vu d'essaim d'abeilles, ne sachant trop que faire, j'ai appelé les pompiers qui m'ont dit de contacter un apiculteur qui viendrait récupérer l'essaim. (chouette mes abeilles ne seraient donc pas vouées à un funeste destin ! )



L'apiculteur m'a expliqué que cette année, 
à cause d'un hiver trop doux les ruches étaient surpeuplées, 
et qu'il y avait beaucoup plus d'essaimage que les autres années.

Deux heures plus tard, l'apiculteur était chez moi, équipé de son matériel et d'une petite ruche en carton. Il m'a expliqué que les abeilles en essaim n'étaient pas du tout agressives, en se moment c'est la période d'essaimage :  La reine de la ruche, quand celle-ci est en surpopulation, laisse élever une jeune reine. Juste avant la naissance de la princesse, la reine accompagnée de la moitié de la colonie (la même proportion d’abeilles du même âge (nourricières, mâles, productrices de cire, de gelées royales, butineuses) quitte la ruche. Des abeilles éclaireuses partent pour chercher un nouveau logis. Un trou d’arbre assez vaste, une profonde fissure dans un mur etc.. 
Je suis donc fière que les abeilles aient choisie mon jardin ! Je suis bien plus fière de les savoir à nouveau dans une vraie ruche qui leur procurera un habitat durable. 


J'ai assisté à la capture de l'essaim, c'est un spectacle magnifique, où l'on comprend tout l'amour de l'apiculteur pour ces petites bêtes. Il n'y avait aucune agressivité de la part des abeilles qui suivent la reine, c'était magique. OUI, l'abeille est domestique !
Morale de l'histoire, si un jour un essaim décide de s'installer chez vous, 

contactez un apiculteur qui se fera un plaisir de venir les chercher 
et leur offrira un nouveau toit et de l'amour !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire